Archétypes, mythes, symboles, croyances, modèles, codes et valeurs façonnent nos structures mentales et psychiques. Consciente de notre intrication commune dans cette trame de fond , je m'exerce à «une certaine forme d’oubli », ouvrant sur une sensibilité plus intuitive.

 

Dans cet espace de liberté, le passé et le connu surgissent à l’état de traces ou de fragments pour nourrir un imaginaire où se confondent utopies et mondes  possibles.

 

Les références figuratives de mes sculptures vacillent souvent au profit de créations abstraites.

Mon langage plastique se fonde sur la perception d’un continuum dynamique qui lie conscience et matière : la sculpture invite à méditer à partir du sensible, à sentir la caresse de la lumière sur les volumes et la vibration qui émane des formes, lorsque la présence s’invite dans la matière.

Cette approche mobilise l’attention aux processus, l’observation des marges, l’acceptation de l’indicible, la reconnaissance de l’être dans le flux des multiples potentialités du réel.

 

L'art comme chemin de la connaissance est un partage.

Chacune de mes sculptures est une aventure poétique guidée par le désir de réveiller l'émotion intime et la question du sens, la rencontre de soi-même, de l’autre, des autres...

A mesure que s’agrandit notre espace intérieur, s’éclairent aussi nos liens.